Déni hivernal en rose

Janvier. Mois gris et froid, où la lumière est souvent insuffisante. Mois où le moral est au plus bas.

Pour combattre la déprime saisonnière, j’ai habituellement envie de couleurs vives, en grande quantité. L’an dernier, à la même époque, j’ai eu une rage de vert. Cette année, c’était le rose qui ressortait de mes photographies.

Pour la plupart prisent l’été dernier dans les plates-bandes, roses, hibiscus, pivoines, nénuphars, hémérocalles et autres fleurs cultivées ont attiré mon oeil au fil des mois chauds.

Rose vif, néon ou bonbon, ces gros plan de fleurs étaient exactement la touche de chaleur dont j’avais besoin. Ça et un gros chocolat chaud.

Encore plus de rose

Autres photographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *